Les adolescents et le jeu

Obtenez les faits au sujet des adolescents et du jeu pour que vous puissiez détecter des comportements risqués avant qu’ils ne deviennent un problème.

Légalement, les adolescents de moins de 18 ans ne sont pas autorisés à jouer au Canada. Mais bien qu’ils n’aient pas accès aux casinos ou qu’ils ne puissent pas acheter de billets de loterie, un pourcentage élevé de jeunes déclarent jouer sous une forme ou une autre ou subir les méfaits du jeu. Cela comprend les jeux de type casino sur les sites de réseautage social, les défis entre amis, les paris sportifs et les billets à gain instantané.

Faits sur le jeu chez les adolescents

41,6%

Dans un échantillon d’élèves du secondaire de l’Ontario, de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Saskatchewan, 41,6 % des adolescents ont déclaré avoir joué au cours des trois derniers mois (Elton-Marshall, Leatherdale et Turner, 2016).

1 sur 10

Près d’un adolescent sur dix (9,4 %) a joué en ligne au cours des trois derniers mois, les paris sportifs étant le type de jeu le plus populaire (7,3 %, ibid.).

31 %

L’année dernière, en Ontario, un tiers des élèves du secondaire (31 %) déclarent avoir parié sur une autre activité (Boak et coll., 2018).
  • Les adolescents qui jouent en ligne ont déclaré avoir plus de problèmes de jeu que ceux qui jouent dans des établissements de jeu (Elton-Marshall, Leatherdale, & Turner, 2016).
  • Ceux qui avaient joué à des jeux d’argent simulés étaient plus susceptibles de jouer pour de l’argent et d’avoir des problèmes de jeu (ibid.).
  • Les adolescents qui ont déclaré jouer aux machines à sous simulées avaient la plus forte proportion de joueurs à haut risque (ibid.).
  • L’année dernière, en Ontario, un tiers des élèves du secondaire (31 %) déclarent avoir parié sur une autre activité (Boak et coll., 2018).
  • Environ 7 % des élèves font état de symptômes d’un problème de jeu faible à moyennement grave, 2 % d’un problème grave (Boak et coll. 2018).
  • 8 % ont parié de l’argent sur des jeux vidéo et 4 % ont parié sur Internet (Boak et coll., 2018).

8.9%

8.9 % ont parié de l’argent sur des jeux vidéo et 4 % ont parié sur Internet (Boak et coll., 2018).

Signes avant-coureurs d’un problème de jeu chez votre adolescent

Les problèmes de jeu peuvent survenir à tout âge. Et, comme les problèmes de jeu ne sont pas souvent aussi visibles que ceux de l’alcool ou de la drogue, ils peuvent être difficiles à déceler.

Voici quelques signes qui indiquent que votre adolescent est peut-être en train d’adopter un comportement à risque :

  • Ne pas se rendre à l’école ou au travail pour jouer
  • Passer moins de temps avec ses amis ou éviter les réunions de famille pour jouer
  • Mentir sur la fréquence à laquelle il joue ou sur les sommes qu’il a dépensées pour jouer
  • Mauvaise alimentation, problèmes de santé et troubles du sommeil
  • Emprunter ou voler pour jouer
  • Consommation d’alcool ou de drogues
  • Penser fréquemment au jeu

Obtenez des conseils sur la manière de parler à vos enfants du jeu

Si vous pensez que votre adolescent joue à des jeux de hasard, il est temps d’entamer une discussion.

Obtenez des conseils

Obtenez de l’aide pour un proche

Obtenez des trucs, des conseils et des ressources pour aider un proche ayant un problème de jeu.

Aide pour un proche

Inspirez-vous des témoignages d’autres personnes

Oliver, Chen et Linda ont réalisé qu’ils avaient perdu le contrôle.

Lire leurs témoignages

Invitez GAME BRAiN à votre école

Notre spectacle interactif en direct GAME BRAiN rend l’éducation sur le jeu responsable amusante.

Programme GAME BRAiN