RGC on Linked in @RGCouncil RGCouncilCanada
Open Mobile Nav Open Mobile Search

Qui est CJR?

Le Conseil du jeu responsable (CJR) est une organisation indépendante sans but lucratif vouée à la prévention du jeu problématique.

plus sur nous...

L'histoire de Rose

« J’avais finalement compris – j’étais en difficulté. »

Rose dit que le jeu a pour elle commencé quand, à 17 ans, elle fréquentait un groupe qui buvait et jouait au poker. Quand elle a quitté le foyer à 22 ans, elle jouait déjà régulièrement.

« Ça ne faisait pas vraiment partie de la culture de ma famille, quand nous étions en Italie ou ici, au Canada. Bien sûr, le dimanche après dîner les hommes jouaient aux cartes pendant que les femmes faisaient la vaisselle, mais ça s’arrêtait là, sauf pour la tombola – bingo italien – à Noël. »

La vie adulte de Rose a été très différente. « Pendant 20 ans, j’ai joué chaque jour – jeux de poker illégaux, paris sportifs, billets de loterie, et éventuellement, machines à sous. » Elle travaillait, mais dès 1998, elle avait perdu le contrôle de son jeu. « Je me déclarais malade au travail pour jouer dans les tournois de poker. » Elle a commencé à emprunter de l’argent, à utiliser une marge de crédit, puis à emprunter des usuriers.

Au début, elle dépensait 100 $ par semaine pour le jeu. À la fin, elle dépensait plus de 1 000 $ par semaine.

Puis elle a volé son employeur. Elle a été prise, déclarée coupable, et est maintenant en probation et reçoit du counselling. Ironiquement, elle fait les travaux communautaires auxquels on l’a condamnée au refuge où elle avait déposé Franny.

Rose croit qu’elle était sage avec l’argent dans sa jeunesse parce que sa famille lui avait montré à faire un budget et à planifier ses dépenses quand elle avait commencé à travailler à 14 ans.

« Au début, je gardais à part mon argent pour le jeu pour pouvoir payer mes factures, mais plus tard, quand l’argent pour le jeu était épuisé, j’ai commencé à utiliser l’argent du loyer, de la nourriture et de l’essence. Puis j’ai commencé à vendre des choses. Je suis devenue quelqu’un d’autre. »

Bien qu’elle soit incapable de travailler à plein temps pour des raisons de santé, elle recommence à utiliser ses anciens talents pour la gestion, travaillant un jour par semaine pour rembourser des prêts à des amis de la famille. Jusqu’à maintenant, elle a remboursé deux prêts de 1 000 $.

« Ça enlève un peu de poids. Tu marches un peu plus droit. Grâce au counselling, d’où je suis maintenant, je ne peux m’imaginer la personne que j’étais quand je jouais. »

Le service pour le jeu problématique de COSTI offre du counselling pour les joueurs dans plusieurs langues de même que pour les membres de la famille et les amis du joueur. Tous les services sont gratuits et confidentiels.

COSTI Immigrant Services:
416-244-7714 ou 1-866-222-9993
www.costi.org
Read Rose's story
Grâce au counselling, d’où je suis maintenant, je ne peux m’imaginer la personne que j’étais quand je jouais.

Vous voulez en savoir davantage sur le jeu plus sécuritaire?

Obtenez de l’aide