RGC on Linked in @RGCouncil RGCouncilCanada
Open Mobile Nav Open Mobile Search

Qui est CJR?

Le Conseil du jeu responsable (CJR) est une organisation indépendante sans but lucratif vouée à la prévention du jeu problématique.

plus sur nous...

Recherche et analyse

Les rapports de projets de recherche listés ci-dessous, réalisés par le Conseil du jeu responsable, peuvent être téléchargés. Lorsque vous partagez ou citez de l'information tirée de ces rapports, veuillez vous assurer de préciser le nom du/des auteur(s) et la date de publication. Veuillez communiquer avec nous si vous avez des questions quant à l'utilisation appropriée de ces données.

En vertu de certaines obligations contractuelles et du caractère confidentiel de certaines des recherches réalisées par le Centre du CJR, les rapports ne sont pas tous destinés à un usage public. Pour obtenir de l’information relativement aux projets en cours et aux travaux réalisés dans le passé par le Centre du CJR, veuillez remplir ce formulaire.

La prise de décisions éclairées

Conseil du jeu responsable | juil. 7, 2011

Le projet Insight 2010 a soigneusement examiné l'expérience collective vécue par les pourvoyeurs de jeux et les gouvernements dans leurs efforts pour aider les usagers à prendre des décisions éclairées, créant un cadre pour aider les décideurs à transmettre l'information pertinente aux bonnes personnes et au bon moment. La recherche est composée d'un survol de documents de référence, de groupes de discussion avec des joueurs, d’entrevues avec des fournisseurs de traitement ainsi que le forum Insight, une discussion et un débat menés pendant 2 jours entre 35 experts et autres parties intéressées.

Le rapport qui en découle détermine un cadre s'articulant autour de 3 programmes d'information distincts qui s’adressent à 3 types de joueurs :

  1. Le groupe comptant le plus grand nombre de personnes, celui des joueurs occasionnels (et nouveaux joueurs), requiert des programmes d'« éducation » sur le jeu, c.-à-d. comment fonctionnent les jeux du hasard, quels sont les principales mesures de protection et les principaux facteurs de risque.
  2. Les joueurs assidus (au moins une fois par mois, mais pas chaque semaine) se doivent de mieux comprendre le fonctionnement des jeux du hasard, c.-à-d. le hasard, l'indépendance des événements, l'avantage de la maison ainsi que le sophisme du joueur et l'illusion de contrôle.
  3. Le plus petit groupe, celui des joueurs excessifs (chaque semaine ou plus) doit être informé de ses activités de jeu et se faire offrir des outils d'auto-évaluation qui cernent les conséquences de leurs actions et les mesures d'aide dont ils disposent pour s'attaquer aux problèmes.
Veuilez noter que le rapport intégral est publié uniquement en anglais.
Télécharger
PDF, 911,44 KB