RGC on Linked in @RGCouncil RGCouncilCanada
Open Mobile Nav Open Mobile Search

Qui est CJR?

Le Conseil du jeu responsable (CJR) est une organisation indépendante sans but lucratif vouée à la prévention du jeu problématique.

plus sur nous...

Recherche et analyse

Les rapports de projets de recherche listés ci-dessous, réalisés par le Conseil du jeu responsable, peuvent être téléchargés. Lorsque vous partagez ou citez de l'information tirée de ces rapports, veuillez vous assurer de préciser le nom du/des auteur(s) et la date de publication. Veuillez communiquer avec nous si vous avez des questions quant à l'utilisation appropriée de ces données.

En vertu de certaines obligations contractuelles et du caractère confidentiel de certaines des recherches réalisées par le Centre du CJR, les rapports ne sont pas tous destinés à un usage public. Pour obtenir de l’information relativement aux projets en cours et aux travaux réalisés dans le passé par le Centre du CJR, veuillez remplir ce formulaire.

De l’application à l'offre d'aide : les pratiques exemplaires évolutives en matière d'auto-exclusion

Conseil du jeu responsable | mars 31, 2008

En 2007, le Conseil du jeu responsable (CJR) procédait à une révision approfondie des pratiques exemplaires en matière d'auto-exclusion (réexamen). Les « pratiques exemplaires » de ce réexamen portent sur les politiques et les pratiques susceptibles de faciliter des résultats favorables pour les gens qui décident de se bannir eux-mêmes des casinos.

Le cadre de ce réexamen a été réalisé en fonction des neuf sujets suivants tirés de documents et de pratiques :

  1. Attentes
  2. Inscription
  3. Conseil et soutien
  4. Durée du bannissement
  5. Détection et gestion des manquements
  6. Portée du bannissement
  7. Renouvellement et réintégration
  8. Promotion
  9. Surveillance réglementaire et amendes

Cette analyse a conclu que le processus d'auto-exclusion se déploie, avec raison, dans une période de transition passant d'un modèle de mise à exécution à un modèle d'aide individuelle. Ce changement est largement appuyé par les personnes qui ont des problèmes de jeu, par les établissements de jeu et par les spécialistes en matière de jeu problématique. Les améliorations apportées au modèle courant d'auto-exclusion touchent la plupart des éléments du processus : depuis la façon de promouvoir l'auto-exclusion, jusqu'à la façon de l'administrer, en passant par le renouvellement du bannissement et la réintégration. Ces changements permettront de mettre de l'avant un processus d'auto-exclusion plus utile centré sur les besoins de la personne.

Veuilez noter que le rapport intégral est publié uniquement en anglais.
Télécharger
PDF, 725,57 KB